C'était un jour de la Saint-Jean d'été. Un pauvre homme, entouré de sa femme et de ses enfants en pleurs, se lamentait au bord de la route quand le Sire de Ribeaupierre vint à passer.

Il apprit que l'homme avait cassé son fifre, son seul gagne-pain, et lui jeta une bourse pleine d'or en lui disant:
"Je n'aime pas qu'on pleure sur mes terres. Achète un autre fifre et viens donc me voir là-haut, un jour. Tu feras danser la jeunesse !".
Quelques jours plus tard, un énorme cortège s'achemina vers le château : tapeurs de tambours, souffleurs de trompettes, montreurs de bêtes... . L'un des ménétriers s'avança porteur d'un fifre d'or et d'une couronne et, pour remercier le Sire de sa grande générosité, le sacra Roi des Ménétriers.
De ce jour, tous les ans, les Ménétriers revinrent donner une aubade à celui dont ils étaient les vassaux et porter une couronne à Notre Dame de Dusenbach, leur patronne.